Vers une action mondiale accrue pour assurer la sécurité et la durabilité de l'accès à l'eau

16/05/2019

Les 13 et 14 mai 2019 a eu lieu la Conférence internationale de l'UNESCO sur l’Eau, organisée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. L'UNESCO a réuni ses parties prenantes et ses partenaires pour partager des solutions innovantes aux problèmes actuels. Grace à son expérience et son expertise dans les domaines de l’éducation, des sciences (à la fois naturelles, et sociales et humaines), de la culture, et de la communication, l’UNESCO propose des approches holistiques et durables pour résoudre les problèmes liés à la gouvernance et la gestion de l’eau.

Cette Conférence internationale de l’UNESCO sur l’Eau visait à faire progresser la sécurité de l’eau et la paix de manière durable, en mettant à profit la gestion intersectorielle des ressources. A cette occasion, l'Alliance mondiale pour un dessalement propre de l'eau de mer, qui fait partie intégrante des alliances mondiales pour l'eau et le climat*, a appelé à une action mondiale accrue pour assurer la sécurité et la durabilité de l'accès à l'eau.

* Le Réseau International des Organismes de Bassin (RIOB), dont l'Office International de l'Eau (OIEau) assure le secrétariat technique permanent, est intégrée aux alliances mondiales pour l'eau et le climat via l'Alliance du Pacte de Paris sur l'eau et l'adaptation au climat dans les bassins des rivières, des lacs et des aquifères.