Projet LIFE Eau&Climat coordonné par l’OiEau : soutenir la prise de décision locale pour une gestion de l’eau adaptée au climat

08/02/2021
Le projet LIFE Eau&Climat - Supporting long-term local decision-making for climate-adapted Water Management a été lancé le 1er septembre 2020 pour une durée de 4 ans. Son objectif est d’aider les acteurs de la gestion locale des ressources en eau, en particulier dans le cadre des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE), à évaluer les effets du changement climatique, à les prendre en compte dans leur planification et à mettre en œuvre des mesures d’adaptation. 
Coordonné par l’Office International de l’Eau, il regroupe 14 partenaires (organismes de gestion locale de l’eau et structures scientifiques et techniques)* et intègre 21 SAGE.
 
Pour en savoir plus sur ce projet et comprendre l’implication de l’Office International de l’Eau, nous avons posé quelques questions au Dr Sonia Siauve, Responsable Projets Européens – Innovation à l’OiEau et Coordinatrice du projet LIFE Eau&Climat.
 
Quelle est le rôle exact de l'Office International de l'Eau ?
L'Office International de l’Eau est le coordinateur administratif et technique du projet. Il est également leader de plusieurs actions : 
  • mobilisation des acteurs, 
  • médiation scientifique pour porter à connaissance l'état de la recherche sur l'adaptation locale des gestionnaires de l'eau au changement climatique, 
  • communication et dissémination des résultats, 
  • réseautage en réplicabilité des outils et résultats du projet en France et en Europe, 
  • suivi des impacts socio-économiques du projet
Quelles sont les différentes étapes du projet ?
La première action, débutée par Acterra, un des partenaires intervenant dans le domaine des politiques « climat » et des stratégies d’adaptation au changement climatique, concerne le développement de 2 outils permettant aux acteurs locaux de diagnostiquer les vulnérabilités de leur territoire vis-à-vis du changement climatique, et ensuite, de définir, via un plan d'action, une trajectoire d'adaptation. 
En parallèle, l’OiEau a initié une action, menée ensuite par Météo-France, pour faciliter l’accès des acteurs aux données hydro-climatiques, par la création de l'extension « Eau » du portail DRIAS (Donner accès aux scenarios climatiques Régionalisés français pour l’Impact et l’Adaptation de nos Sociétés et environnements) de Météo-France.  
Enfin, les actions de démonstration menées par les structures porteuses de SAGE sur les 9 territoires partenaires sont très variées et seront réalisées tout au long des 4 années du projet.
Comment les 21 SAGE participants ont-ils été choisis ?
En fait, ce sont les 9 partenaires territoriaux qui avaient répondu à l'appel à manifestation d'intérêt lancé par l'OiEau à l'occasion du séminaire SAGE de 2018, qui ont choisi les SAGE participant aujourd'hui au projet.
Comment les acteurs de terrain de la gestion de l'eau vont-ils appréhender ce projet ?
Ces acteurs locaux de la gestion de l'eau, membres des CLE (Commissions Locales de l'Eau) seront impliqués par la création de comités locaux de pilotage des actions menées par les 9 partenaires territoriaux.
Quels outils vont être créés pour aider les acteurs de terrain ?
Nous allons veiller à leur fournir :
  • 1 outil de diagnostic des vulnérabilités "Eau" d'un territoire face au changement climatique (disponible gratuitement sur Gest'Eau)
  • 1 outil web de définition de trajectoires d'adaptation aboutissant à la rédaction d'un plan d'actions (disponible gratuitement sur Gest'Eau)
  • 1 extension DRIAS-Eau du portail de Météo-France permettant l'accès aux données hydro climatiques
  • 1 livre blanc des conditions optimales pour réaliser et exploiter les résultats d'une modélisation prospective locale
  • 1 recueil de connaissances de 25 projets sur l'adaptation locale au changement climatique
  • 1 rapport sur les meilleures méthodes de mobilisation des acteurs sur le thème "Eau et changement climatique"
Quels sont les résultats attendus à l'issue des 4 années du projet ?
Outre les différents outils et rapports susmentionnés, l'objectif est de diffuser les résultats obtenus aux autres SAGE en France (191 actuellement) et en Europe, afin de permettre aux acteurs locaux de la gestion des ressources en eau de prendre en compte le changement climatique dans leurs plans d'action et de lever les freins à l'action et à la mise en œuvre de mesures.
 
Retrouvez les informations sur le projet et son avancement sur gesteau.fr.
Pour télécharger le kit de Presse (communiqué, logo, chiffres clés, etc.), cliquez ici.
 
 
* : Les partenaires :
METEO-France, INRAE, ACTERRA, HYDREOS, Etablissement Public Loire, Etablissement Public Territorial de Bassin Charente, Etablissement Public Territorial du Bassin de la Vienne, l’Etablissement Public d’Aménagement et de Gestion des Eaux Loire-Lignon, Région Grand Est, Syndicat Mixte d’Aménagement de la Vallée de la Durance, Syndicat Mixte du Bassin Versant des Lacs du Born, Syndicat Mixte d’Etude et d’Aménagement de la Garonne et  Syndicat Mixte Célé – Lot médian.