BIO-PLATEAUX, la conférence internationale en faveur de l'eau et de la biodiversité aquatique sur les bassins versants du Maroni et de l'Oyapock

25/11/2019

Le projet BIO-PLATEAUX est financé par le Programme de Coopération Interreg Amazonie et s'inscrit dans le cadre du Plan Biodiversité du MTES (Action 62). En conformité avec les objectifs de ces derniers, il se concentre sur le renforcement et la diffusion des connaissances sur les ressources hydriques et la biodiversité associée dans les deux principaux bassins transfrontaliers de la Guyane : le Maroni et l’Oyapock, respectivement partagés avec le Suriname et l’Amapa brésilien.

Ces territoires font face à des problématiques de gestion similaires dues aux conditions naturelles et humaines relativement homogènes. Les fleuves constituent des frontières, mais sont également des lieux de vies et d’échanges sociaux, culturels et économiques. Dans ce contexte, la problématique à l’origine de ce projet est inhérente à la gestion intégrée des ressources en eau : il est impossible d’opérer une planification efficace et porteuse de résultats si celle-ci ne s’appuie pas sur une bonne connaissance quantitative et qualitative de ces ressources, dans le temps. Il convient également de bien prendre en compte la biodiversité des milieux aquatiques et son évolution, dans des bassins transfrontaliers à la richesse exceptionnelle.

 

C’est dans ce contexte que se tiendra une conférence internationale les 26 et 27 novembre 2019 à Cayenne. La conférence visera à aborder, avec les partenaires du Brésil et du Suriname, les problématiques transfrontalières de l’eau et de la biodiversité liée aux milieux aquatiques tout en contribuant au dialogue pour une gestion partagée de la ressource sur les bassins frontaliers. Ce dernier se fondra sur les informations disponibles et les pistes de travail pour le suivi des ressources en eau, y compris en utilisant les moyens technologiques les plus avancés (dont l’hydrologie spatiale). L’objectif sera d’aboutir à un rapprochement technique clair sur le partage de l’information et des connaissances, ainsi que sur la formation des acteurs, pierres angulaires d’une future gestion concertée des masses d’eau partagées.

La chaîne d'information Guyane la 1ère revient sur la conférence Bio-Plateaux et la création d'un Observatoire Transfrontalier sur l'eau et la biodiversité aquatique.
Un reportage à découvrir à partir de 18'45'' dans la vidéo !

Le projet BIO-PLATEAUX est mené par l’Office International de l’Eau (OIEau) et l’Office de l’Eau de Guyane (OEG), en partenariat avec l’Université Anton de Kom (AdeKUS), et l’Agence de Développement Economique de l’Amapa (Agencia Amapa). Financé par le PCIA sous la coordination de la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), le projet est également soutenu par la Direction de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement de Guyane (DEAL), ainsi que le Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). La Conférence a reçu la labellisation du Plan Biodiversité par les Ministères français de la Transition Ecologique et Solidaire (MTES) et des Outre-Mer (MOM).

Más información